En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Temps forts

Un forum des métiers en visio inédit au lycée Clément-Marot

Par Isabelle Ferry-Vanniere, publié le mardi 15 décembre 2020 08:30 - Mis à jour le mardi 15 décembre 2020 08:30
Forum métiers2020.jpg
Plus de 850 élèves de seconde, 1ère et terminale se sont connectés vendredi 11 décembre pour échanger avec des professionnels. Une belle réussite !

 

Article de La dépêche - Samedi 12 décembre 2021.


Plus de 850 lycéens ont pu participer malgré le contexte sanitaire à un salon d’orientation hier à
Clément-Marot. Un format inédit et une logistique casse-tête.
Ils n’auraient jamais parié que le forum des métiers pourrait se tenir cette année. Et pourtant… Hier
matin, de 8 heures à midi, un peu plus de 850 élèves du lycée Clément-Marot, sur les 950 que
compte l’établissement, ont pu assister à ce salon de l’orientation, mais sous une forme très
différente. "C’est une première, reconnaît Renaud Trotier, l’un des professeurs organisateurs. La
logistique a nécessité une sacrée organisation, jusqu’au dernier moment on n’était pas sûr de
pouvoir tenir l’évènement", confie-t-il.
L’équipe a commencé à plancher début septembre, "on pensait alors pouvoir assurer en présentiel".
En octobre, les règles changent : "Alors qu’on avait lancé les premières invitations, on s’est rendu
compte que ce n’était plus faisable en présentiel."
Il faut tout repenser : les intervenants sont recontactés, 120 répondront finalement présent sur les
130 habituellement au rendez-vous. Les spécialistes viennent de l’aéronautique, des médias, de la
gendarmerie, du marketing, de la santé… Dans le lycée, 120 salles virtuelles sont créées : chaque
élève a un ordinateur, avec ou sans caméra. Heureusement, les lycéens sont déjà bien équipés grâce
à l’opération loRdi de la région Occitanie. Mais la technique a ses aléas : "Certains se sont
connectés avec leur forfait 4G pour alléger la bande passante qui devait supporter autant de
connexions."
La moitié des élèves étaient présents au lycée, l’autre moitié a suivi les visios depuis la maison.
Malgré quelques couacs informatiques, c’était silence complet hier matin dans les classes
transformées en salles virtuelles. "Les élèves étaient extrêmement concentrés, ils ont joué le jeu, la
qualité des échanges a varié mais dans l’ensemble c’est satisfaisant", estime le professeur
d’économie-gestion. Tellement satisfaisait que l’équipe pédagogique songe déjà à l’évènement de
l’année prochaine qui pourrait se tenir sous la même forme. "Mais avant toute chose, on va analyser
les fréquentations et le temps passé par chaque élève pour pouvoir faire encore mieux", glisse
Renaud Trotier. La suite au prochain épisode donc.
Manon Adoue - Journaliste - La Dépêche.